Sécurité en Egypte


 bandeau horizon aqua

Comme de nombreux pays, l’Egypte vit actuellement quelques problèmes au sein de sa politique interne. Ces difficultés sont internes au pays et ne concernent en rien les touristes en visite en Egypte. Les médias internationaux affichent la vision d’un climat difficile en Egypte, et donnent une image d’un pays « à feu et à sang ». Cette image réductrice n’est pas le reflet de la réalité. Pour m’y être rendue de nombreuses fois depuis le début les événements du printemps arabe, je peux vous confirmer que les événements ne concernent que certains lieux ciblés des grandes villes telles que Le Caire ou Alexandrie. Mais il n’en n’est rien de tout cela dans les zones plus au sud, telle que la zone balnéaire de Hurghada et encore bien moins dans la région extrême sud de Marsa Alam où se déroule notre croisière. J’aurais envie de dire que l’influence de ces événements politiques relatés par les journaux serait un peu assimilable à des manifestations qui se passeraient à Berne, alors que nous nous rendons à Zermatt. Une amie qui m’accompagnait me disait, surprise: « C’est drôle, ça ne ressemble en rien au climat dont parlent les médias! »

Mes nombreux voyages en Egypte m’ont permis de découvrir que les Egyptiens sont ouverts et accueillants, toujours prêts à rendre service. Toutes mes sorties dans les différents quartiers d’Hurgahda m’ont toujours fait découvrir une magnifique atmosphère animée mais dénuée de toute tension.

Le risque zéro n’existe pas, de même que le risque de se faire renverser par une voiture en traversant la route.